La Grande Conjonction

Le soir du 21 décembre, Jupiter et Saturne se retrouvent au plus près l’une de l’autre. Ce phénomène appelé Grande Conjonction se produit tous les 20 ans, lorsque les deux plus grosses planètes de notre Système solaire se retrouvent dans la même portion de ciel.
Depuis le début de l’année 2020, nous observons déjà Jupiter et Saturne dans la même région du ciel. Cela a d’ailleurs donné lieu à plusieurs jolis tableaux lorsque la Lune se situait chaque mois dans ce secteur. Mais pourquoi en cette fin d’année, les deux planètes se rapprochent-elles davantage ? Tout simplement parce que quasiment au moment où Jupiter et Saturne sont au plus près l’une de l’autre sur leurs orbites respectives, la Terre se retrouve alignée avec les deux planètes géantes.
Un autre élément entre également en compte et rend la grande conjonction de 2020 vraiment spectaculaire : le 21 décembre, Jupiter, Saturne et la Terre sont alignées de façon presque parfaite ! Ce phénomène est très rare lors d’une grande conjonction car les planètes évoluant sur des orbites aux inclinaisons légèrement différentes, l’alignement est la plupart du temps plus approximatif et le rapprochement minimum beaucoup plus distant (jusqu’à deux fois le diamètre de la pleine lune). Une configuration aussi serrée (6 minutes d’arc, soit un cinquième du diamètre de la Lune) ne s’était pas produite lors d’une grande conjonction depuis 1623 ! Par chance pour les plus jeunes d’entre nous, il sera en revanche possible d’assister à nouveau à une grande conjonction aussi serrée que cette année… le 15 mars 2080.

Illustration montrant le rapprochement des 2 planètes durant cet automne

Vous avez sans doute constaté que lors des 2 précédent mois, j’ai déjà immortalisé le rapproché des 2 planètes avec le croissant lunaire qui passait par là. Pour celles et ceux qui ont raté ces épisodes je vous mets les liens ici et


Durant cette dernière semaine du rapprochement, j’ai essayé de profiter des opportunités que nous a laissé la météo normande, qui est plutôt bien arrosée en ce moment … La configuration assez basse sur l’horizon Sud-Ouest des deux planètes ne me laisse pas trop de latitude. Si je veux faire quelque chose, j’ai environ un créneau de 30 min à partir de 18h. 
On commence donc par le 15 décembre. Ce soir là en rentrant du travail, une éclaircie me permet de sortir l’APN sur un pied photo (pas le temps d’installer le télescope…) : d’abord une image d’ambiance à 75 mm de focale, puis 2 images 270 mm, dont un crop. Sur les 2 dernières on distingue bien 3 satellites de Jupiter (de gauche à droite :  Europe, Io, Ganymède)

Saturne et Jupiter – 75 mm – F/5,6 – 400ISO – 1/4 s
Saturne et Jupiter – 270 mm – F/6,3 – 400ISO – 1/4 s
Saturne et Jupiter – 270 mm (crop) – F/6,3 – 6400ISO – 1/2 s

On continue 2 jours après (le 17 décembre), avec cette fois-ci un beau croissant lunaire âgé de 3 jours qui s’invite dans le décor. Je suis resté à une focale permettant de garder le croissant lunaire dans le cadre. Comme il y a 2 jours, pas le temps de sortir le télescope car je rentre du travail, juste l’APN sur un pied photo. J’ai aussi posé plus longtemps pour avoir la lumière cendrée (quand on zoome dans l’image on voit que cela a bougé pour les planètes …)

Croissant lunaire, Saturne et Jupiter – 65 mm – F/5,6 – 400ISO – 2 s
Croissant lunaire, Saturne et Jupiter – 140 mm – F/5,6 – 400ISO – 2 s

Malheureusement pour moi, au moment du maximum du rapprochement les nuages et la pluie se sont invités durablement ne me laissant aucune chance d’immortaliser ce superbe rapprochement. Il y a eu un espoir la soirée du 20 décembre (voir le CROA), mais la bande nuageuse ne s’est pas suffisamment décalée. Si j’avais pu, j’aurais obtenu des images ressemblant à la simulation ci dessous (en moins bien, bien sur …) 

Cette derrière image résume tout ! … et bien tant pis ! et peut être que mes filles observeront la Grande Conjonction de 2080 ?


Condition d’observation
– Lieu : Saint Côme du Mont
– Date : du 15 au 17 décembre 2020
– Météo : ciel clair entre 2 nuages …voile nuageux le 17/12
– Matériel : APN Canon EOS77D + zoom Tamron 18-270 mm sur pied photo. 
– Traitement : Ligtroom 6

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer